Posts Tagged ‘punk’

Poutine n’aime pas le punk-rock (No futur with Vladimir)

Mercredi, août 1st, 2012

Pussy RiotPussy RiotPussy Riot est un collectif punk-rock russe féministe qui organise régulièrement des performances contre le pouvoir de l’ex-colonel du KGB Vladimir Poutine. Celui-ci appréciant moyennement la contestation, trois des membres du groupe sont en prison depuis février et leur procès s’est ouvert cette semaine.

Suite Ă  une “prière punk”, intitulĂ© Marie mère de Dieu – chasse Poutine!”, donnĂ©e dans la cathĂ©drale du Christ-Sauveur de Moscou lors de la campagne prĂ©sidentielle, elles sont accusĂ©es de hooliganisme et d’avoir infligĂ© de profondes blessures morales Ă  des chrĂ©tiens orthodoxes”. Elles risquent sept ans de prison, et le tribunal a dĂ©jĂ  ordonnĂ© leur maintien en dĂ©tention jusqu’en janvier 2013.

La prière en question: YouTube Preview Image

Les Pussy Riot se dĂ©fendent de la moindre parole anti-religieuse, la prière Ă©tant purement politique. L’Eglise orthodoxe de Russie  fournit nĂ©anmoins le prĂ©texte Ă  cette accusation. De plus l’Eglise demande dans une pĂ©tition que tous ceux qui mentionneraient par Ă©crit ou oralement Pussy Riot soient aussi jugĂ©s! (Les valeurs de ce clergĂ© semblent dĂ©cidĂ©ment plus proche de celles de l’ancienne inquisition catholique, que des valeurs chrĂ©tiennes de compassion et de charitĂ©.) Le lieu de la cathĂ©drale du Christ-Sauveur avait Ă©tĂ© choisi pour dĂ©noncer le soutien apportĂ© Ă  Poutine, lors de sa campagne Ă©lectorale, par Cyrille 1er, le chef de l’Eglise orthodoxe et grand pote de celui-ci.

Une autre performance de Pussy Riot: YouTube Preview Image

Quelques autres liens:

Indonésie : punks en camp de rééducation!

Mardi, décembre 27th, 2011

Dans la province d’Aceh (en IndonĂ©sie) 64 punks ont Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©s lors d’un concert de charitĂ©, et ce au seul prĂ©texte qu’ils Ă©taient punks. Ils ont Ă©tĂ© envoyĂ©s dans un centre de rĂ©Ă©ducation pour dix jours.

Punks pieds nus sous bonne garde

Cette arrestation, au nom de la Charia (qu’applique la province d’Aceh), n’a en fait aucune base lĂ©gale. La seule raison est l’idĂ©e que ce fait de la morale le responsable de la police de cette province.

Je reviendrai pas ici sur les humiliations subit par les punks, non plus que sur les justifications délirantes et sectaires des autorités policières. Vous trouverez ces détails dans les liens ci-dessous :