Archive for the ‘Blues’ Category

Fender Ron Emory Loyalty VSB Parlor

Samedi, août 10th, 2013

Fender Ron Emory Loyalty VSB ParlorJe cherchais pour les vacances une guitare de voyage. Donc un instrument qui soit petit, lĂ©ger, solide et pas trop cher pour ne pas flipper dès qu’il prend un scratch. Étant donnĂ© que je joue beaucoup de blues, je me suis logiquement orientĂ© vers un modèle Parlor.
La guitare Parlor, littéralement guitare de salon par opposition à la guitare de concert, est un instrument de taille réduite qui fut très populaire entre la seconde partie du XIXème siècle et la première moitié du XXème, et qui fut joué par des musiciens tels que Robert Johnson.

Le problème est que, m’y Ă©tant pris au dernier moment, je me suis retrouvĂ© limitĂ© dans le choix des modèles. En fait je pensais plus ou moins Ă  la CP-100 de Fender, mais je ne l’ai trouvĂ©e nulle part (ou du moins elle n’Ă©tait pas immĂ©diatement disponible). J’ai donc fait un petit effort financier, et me suis rabattu sur la Loyalty finition vintage sunburst (VSB).

C’est donc un modèle Parlor: petite caisse (47×34x9.5 cm), diapason court (63 cm d’après Fender, mais j’ai mesurĂ© 61 cm) et manche collĂ© Ă  la hauteur de la 12ème case (au lieu de la 14ème sur une folk standard). La longueur totale est de 97 cm.
La finition sunburst, verni brillant, est rĂ©ussie dans le genre vintage annĂ©es 30: pickguard style Ă©caille de tortue, filets crèmes doublĂ©s d’un motif Ă  chevron. La table est en Ă©picĂ©a laminĂ© (du contreplaquĂ©e  donc),  le fond et les Ă©clisses en acajou laminĂ©, le manche en acajou et la touche en palissandre. Le laminĂ© ne se bonifiera pas au cours du temps (contrairement Ă  du massif), mais c’est solide et ça ne devrait pas bouger.
Il y a un barrage est en X.
Les mĂ©caniques sont apparentes et demanderont donc un entretient rĂ©gulier (nettoyage et graissage). Elles sont d’une prĂ©cision tout Ă  fait correcte et tiennent bien l’accord.
Par contre le rĂ©glage du manche Ă  la livraison n’Ă©tait pas terrible, les cordes aiguĂ«s frisant Ă  la première case. Un petit relâchement du truss rod a rĂ©solu le problème, mais c’est Ă©videment une manipulation qui demande un peu d’expĂ©rience.
Les extrémités des frettes sont correctement polies, mais sans plus.
Le manche est assez Ă©troit (largeur au sillet 41 mm) et le profile “soft V” confortable (Ă  mon goĂ»t Ă©videment).  L’accès aux aiguĂ«s est par contre forcement un peu compliquĂ© du fait de la caisse, de la jonction du manche Ă  la 12ème case et de l’absence de pan coupĂ©.
Le chevalet est compensé.

La projection sonore (le volume sonore) est excellente, avec comme prévue peu de basses et beaucoup de médiums bien dynamiques.
La bonne surprise est le son pour mon jeu de blues qui est vraiment très intĂ©ressant, que ce soit en strumming, en solo ou en picking. C’est en fait une demi-surprise, car si j’ai choisi une Parlor c’est entre autres parce que ces guitares sonnent normalement bien pour le blues, mais par rapport au prix, elle sonne vraiment très-très bien. Cela en fait plus qu’un instrument d’Ă©tude ou de voyage: cette guitare est devenue  pour moi un instrument de base pour le blues acoustique, mĂŞme si elle reste limitĂ©e pour l’accès au aiguĂ«s et le jeu au bottleneck.

Cette Parlor est une bonne guitare d’Ă©tude, de voyage ou pour enfant. Et c’est en plus un instrument de caractère pour le blues acoustique; une vrai petite blues box pour le son et le look.

Sometimes I fell like a motherless child

Jeudi, janvier 10th, 2013

Le dernier album Hard Foot est à peine sorti que j’ai déjà été accusé d’être un mécréant, rapport à ma version du gospel traditionnel Sometimes I feel like a motherless child.

On m’accuse en effet d’avoir zappé des strophes telles que :

There’s praying everywhere

ou encore

Way up in the heavenly land

Tout d’abord il existe à peu près autant de paroles différentes que d’interprètes. Ensuite, j’ai simplement choisi les paroles que j’arrivais le mieux (moins mal ?) à faire groover dans cette version genre ballade bluesy.

Voir aussi sur WikipediA.

Blues Rules 2012

Jeudi, mai 17th, 2012

Blues Rules Je m’y prends un peu au dernier moment, mais pour les amateurs de blues de la région lémanique (et pourquoi pas de plus loin), n’oubliez pas ce festival à Crissier les 26 et 27 Mai.

Les liens:

Luca “Boogie Boy” Sestak

Dimanche, mai 1st, 2011

Il est ma dernière dĂ©couverte sur le web. Il s’appelle Luca Sestak, et si vous aimez le boogie woogie au piano, vous devez absolument l’Ă©couter.
Ce jeune prodige, nĂ© en 1995, habite en Allemagne.  Il dĂ©bute le piano Ă  huit ans, forcĂ© par son père et sans rĂ©el plaisir. Il prend sa première leçon de piano avec professeur Ă  neuf ans, puis dĂ©couvre le boogie woogie Ă  onze ans. Et lĂ  c’est le dĂ©clic.
Voici ce qu’il nous fait en improvisation(!) Ă  douze ans:

YouTube Preview Image

Il joue aussi du stride, du blues et du classique, mais c’est en boogie que sa vitesse, son agilitĂ© et son enthousiasme donnent leur pleine mesure. En plus d’un jeu sur-vitaminĂ©, il compose, arrange et improvise.

Voici une de ses premières compositions (et une de mes préférée), boogie 99:

YouTube Preview Image

Quelques liens:

Steamroller Blues

Dimanche, mars 20th, 2011

Une petite vidéo avec la Godin 5th Avenue Kingpin II (unpluged):

YouTube Preview Image

Web Radios de Blues

Jeudi, décembre 30th, 2010

Voici une petite revue des Web Radios de Blues que j’écoute en ce moment.

1.fm Blues (http://www.1.fm/ Absolute Blues Hits)
En plus d’artistes plus ou moins rĂ©putĂ©s, il y a ici de très nombreuses dĂ©couvertes Ă  faire. Des artistes aussi incroyablement bons que mĂ©connus.
De plus la qualitĂ© du son est bonne. C’est clairement ma radio prĂ©fĂ©rĂ©e du moment.

BellyUp4Blues (http://bellyup4blues.com/)
The Only Ass Kicking Blues Rocker.
Comme indiqué cette radio donne autant dans le Blues Rock que dans le Blues pur et dur. Peu de Folk Blues cependant. On navigue de Muddy Waters à ZZ Top.

WGLT Blues Radio 24/7 (http://www.wglt.org/streams/blues.phtml)
Du très bon Blues. Aussi un peu Rythm’n’Blues et de Soul des 60s.

W3 bluesRadio (http://w3bluesradio.com/)
Bonne programmation en Blues traditionnel.
J’ai cependant des problème de connexion lorsque je l’écoute via le smartphone.

KALW (http://www.kalw.org/listen.html)
Les programmes sont intéressants, mais la qualité du son est la plus faible de cette liste. Et ça cause aussi pas mal (news, pub…)

Last.fm (http://www.lastfm.fr/)

Ils ont aussi un programme intéressant en Blues. Cependant il nécessite une inscription qui est certe gratuite, mais qui néanmoins fiche votre adresse email. Ils y a suffisamment d’autres possibilités, autant éviter de se rendre vulnérable au spamming !

GotRadio Blues (http://www.gotradio.com/MusicRoom.mvc)
Aussi beaucoup choses intéressantes avec des artistes renommés. Mais même problème que last.fm.

Et sur Jamendo me demanderez-vous?
Toujours pas de Radio de Blues. Mais il y en a un peu qui s’infiltre sur la radio de Jazz, la séparation entre le Blues et le Jazz étant aussi fine que la virginité d’une gourgandine.

Chicago en Californie

Mardi, novembre 2nd, 2010

Depuis la publication de Blue Shadow, j’ai reçu quelques remarques me reprochant d’ĂŞtre un cancre en gĂ©ographie! Ceci Ă  cause du refrain de de Sweet Home Chicago qui dit:

Back to the land of California / To my sweet home Chicago.

Je rappellerais tout d’abord que cette chanson n’est pas de moi, mais que c’est un classique de Robert Johnson dont j’ai repris les paroles originales. En effet on utilise aujourd’hui le plus souvent:

Back to the same old place / To my sweet home Chicago

Ces paroles me semblent être attribuées à Muddy Waters, et la règle sous Jamendo étant d’utiliser des morceaux sous CC ou du domaine public, j’ai donc repris les paroles originales qui sont récemment tombées dans le domaine public. De plus je trouve qu’elles groovent plutôt mieux.

La question de savoir pourquoi Robert Johnson a placé Chicago en Californie a reçue des réponses nombreuses et variées: ignorance, licence poétique combinant des terres promises pour les noirs du sud dans les années 30, etc. Vous trouverez dans le premier lien ci-dessous une discussion à ce sujet.

Quelques liens:

Blues Rules

Mardi, mai 4th, 2010



Pour ceux qui habitent la région lémanique, du blues brut de décoffrage à Crissier avec le festival Blues Rules.

C’est le premier festival suisse, et un des rares festivals européens, dédié au Delta Blues.

Prévu les 15 et 16 mai 2010, il se déroulera au Château de Crissier, dans le canton de Vaud, à deux pas du lac Léman, entre Genève et Montreux. Tout au long de ces 2 jours, les plus grands noms de la scène Delta Blues se produiront sur la scène du site. Venus du monde entier, ces artistes partageront avec le public ce style de blues plus festif et électrique que les autres formes de blues.

D’autres styles musicaux, satellites au Delta Blues, comme le garage, le blues punk, le blues cajun, le blues jamaïcain, viendront compléter la programmation, afin de la rendre plus éclectique, tout en respectant les racines du genre

Voir aussi:

Un site web dédié à Dust My Broom

Samedi, avril 10th, 2010

Un fan néerlandais de blues tente de répertorier toutes les version de Dust my Broom (le monument de Robert Johnson qui ouvre mon dernier album Blue Shadow).

Et ça en fait pas mal!

A noter que souvent les interprètes ont changé le nom du morceau en Dust my Blues pour être plus politiquement correct. Dust my broom signifie en effet quelques chose comme se dégorger le poireau!

Le site en question :
http://www.dustmybroom.nl/

Le mySpace de l’auteur du site :
http://www.myspace.com/henkblues

Revues Blue Shadow

Samedi, avril 10th, 2010

Deux sites de passionnés de musique qui ont commenté la sortie de Blue Shadow.

En Français:
http://www.referenceduweb.net

En allemand :
http://www.wasser-prawda.de/new2/
La revue proprement dite Ă©tant ici: Lire .